Ferme des Bahardes ferme des bahardes, etroeungt
Posted on 10 septembre 2017 / 1191

Créée en 2003 par Véronique et Pierre-Marie JUSTE, la ferme des Bahardes est indiquée depuis le petit village d’Etroeungt, sur les terres du Thiérache. Cette région qui ignore les frontières tracées par l’Homme, regroupe un terroir de bocages de France et de Belgique.

C’est sur ces terres de marne et d’argile et sous ce climat humide qu’est fabriqué le Maroilles, le plus septentrional des AOP, obtenue en 1996. Une appellation obtenue par Véronique et Pierre-Marie un an après le lancement de leur fromagerie. Ce fromage qui aurait été fabriqué depuis le VIIe siècle par des moines de l’abbaye de la commune éponyme appartient à la catégorie des pâtes molles à croûte lavée. Ils sont aujourd’hui 7 producteurs fermiers et 3 industriels à le fabriquer.

A la ferme des Bahardes, on le fabrique à partir du lait de leurs 130 vaches laitières de race Prim’Holstein. Chaque matin, le lait de la traite de la veille au soir stocké au froid est réchauffé à 34°C et mélangé à celui déjà tiède du matin. A cette température, les ferments du lait et ceux ajoutés, le Geotrichum candidum qui formera sur la croûte des pelotes blanches, et le Brevibacterium linens qui donnera à la croûte sa teinte orangée, se développent pendant 1h20. Après ce laps de temps, c’est au tour de la présure d’être ajoutée qui fera cailler le lait en 1h20 également. A ce stade, Pierre-Marie intervient pour le trancher en cuve et le brasser pendant quelques minutes. Les moules à maroilles de forme carré ont été placées sur la table d’égouttage. Pierre-Marie les remplit au sceau avec le caillé et le petit-lait qui s’égouttera sur la table jusqu’au lendemain. Dans la journée, les fromages seront retournés 5 fois. Ils seront salés le lendemain dans un bain de saumure pendant 2 heures environ, et y retourneront le surlendemain. A partir de là ils sont placés dans la cave naturelle de la ferme en brique rouge, typique du nord, pour leur affinage. Ils y resteront au minimum 35 jours pour bénéficier de l’appellation. Pendant cette période, ils seront retournés et brossés régulièrement à l’eau, d’où son appartenance à la catégorie des croûtes lavées. Quand celle-ci présente sa couleur rouge-orangée caractéristique du Maroilles, il est prêt à passer sous le couteau. Le Maroilles existe sous plusieurs formats, le maroilles de 720g, le sorbais de 540g, le mignon de 360g et le quart de 180g.

A la ferme des Bahardes, on fabrique aussi à partir de ce célèbre fromage, la boulette d’Avesnes, fabriquée à partir de maroilles malaxé avec de l’estragon et la traditionnelle flamiche au maroilles. D’autres fromages complètent le plateau de la ferme, le rollot, le coeur de Thiérache, el tiot courbeteux, et la tomme de Thiérache. Pour faire tous ces fromages, Véronique et Pierre-Marie sont aidés d’une équipe de 6 salariés.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur leur site internet: www.lafermedesbahardes.com 

Vous pourrez retrouver leurs fromages en vente à la ferme ou chez différents crémiers près de chez vous.

Related Listings