La Grange Aux Belles malvaux grézillé
Posted on 12 mai 2017 / 243

Adrien s’est installé sur l’exploitation des parents d’Isabelle à Grézillé dans le Maine-et-Loire.

Adrien, attaché à la préservation des races locales, y élève des maraichines, une race bovine née au sud de l’embouchure de la Loire. Côté fromage, ce sont 60 chèvres poitevines, reconnaissables à leurs robes brunes marquées de blanc sous le ventre, qui produisent  un lait très doux. Le lait de la traite du soir est laissé à maturer toute la nuit pour le développement de sa flore originelle. Le matin, est ajouté le lait chaud de la traite du jour. Adrien répartit le lait dans des sceaux auxquels il ajoute un morceau de croûte de fromage sélectionné méticuleusement dans sa cave. La flore de la croûte facilitera la bonne formation du caillé en 24h, on parle de fromages lactiques. Le lendemain, le caillé est mis dans différents formats de moules: des coeurs, des bûches, des ronds… Le surlendemain les fromages seront démoulés pour être salés avant d’être mis à affiner en cave.

Le petit-lait récupéré du lait non caillé est donné à manger à des porcs Longué, une race presque disparue, dont la quasi totalité est élevé dans la région des Pays-de-la-Loire. Ce porc a la robe rose avec des taches noires est issu d’un croisement au 19ème sicèle entre le Normand et le Berkshire (porc noir d’origine anglaise).

Les chèvres Poitevines, les vaches Maraichines et les porcs Longué pâturent sur 80 hectares et sont nourris avec des cultures biologiques produits sur la ferme comme le l’orge, le triticale, la luzerne ou encore la chicorée.

Vous pourrez retouver les fromages d’Adrien dans les AMAP du Maine-et-Loire mais aussi en vente à la ferme du Pont de l’Arche chez Florent (voir l’article).

 

Related Listings