La chèvrerie du Frisat le frisat, réaup-lisse
Posted on 28 juin 2017 / 132

Catherine et Alain sont venus s’installer en lisière de forêt des Landes il y a quatre ans. Catherine, commerciale, et Alain, cadre dans l’industrie agroalimentaire, cherchaient à se rapprocher de la nature et à proposer un produit de qualité, loin des méthodes productivistes.

Aujourd’hui, ce sont 40 chèvres de race Poitevine et Alpine qui pâturent tous les jours de l’année dans les sous-bois de la forêt des Landes et en prairie. A la chèvrerie du Frisat, le cycle de production naturelle de la chèvre est respecté, pas de production donc en décembre et janvier. Au besoin, les chèvres sont soignées par la phytothérapie et l’aromathérapie, une médecine qui utilise des extraits de plantes ou leurs composés.

Après s’être formée en fabrication fromagère, Catherine transforme la totalité du lait de leurs chèvres sur l’exploitation. Elle fabrique une diversité de fromages: le frisat un type camembert, une tome, des lactiques frais et secs, le béret une pâte molle, des pyramides, des bûches, et des yaourts.

Pour faire le frisat, elle ensemence le lait avec des ferments de Penicillium, qui donnent la croûte fleurie blanche au camembert. Le caillé est découpé grossièrement avant d’être moulé. Pour le béret, ce sont les ferments qui sont différents, qui à l’affinage lui donneront sa texture onctueuse. La tome elle est découpée en grains de caillé beaucoup plus petits, et sera pressée après moulage par des poids. Tous ces fromages sont affinés dans des petites caves, à l’origine utilisées pour faire vieillir le vin. A chaque fromage sa cave avec sa température optimum d’affinage. Le petit-lait lui est donné à manger à leurs cochons, des gascons et des croisés.

Venez retrouver les fromages de chèvre du Frisat sur le marché de Casteljaloux le mardi, Barbotan le mercredi, Marmande le samedi ou directement à la ferme du lundi au samedi de 17 à 19 heures.

Related Listings